Quelle mouche m'a piqué? Voilà que moi, l'insignifiant, le sans grade, petit retraité à la petite retraite, je me suis mis à imaginer un projet pour mon pays. Bon d'accord, je suis un citoyen libre d'un pays libre et c'est une dignité suffisante. Mais tout de même!

L'age au lieu de me rendre sage m'aurait-il rendu prétentieux et arrogant?

Sont-ce les premiers signes de la sénilité qui se manifestent et qui me font perdre tout sens de la mesure?

Tout cela est la faute d'un ami, écologiste convaincu, qui m'avait conseillé de consulter le site de Pierre RHABI. Vous savez! celui là même que tant de gens admirent sans l'écouter vraiment, ce condensé de réconciliation entre la France et l'Algérie, entre l'homme et  sa planète.

Figurez vous qu'entre autre choses d'un grand bon sens, j'y ai trouvé la "légende du Colibri", le plus petit des oiseaux, et je vous la relate telle que je l'ai lue en demandant pardon à l'auteur si c'est un abus.

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés,observaient impuissant le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou agacé par cette agitation dérisoire lui dit."Colibri! Tu n'est pas fou? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu!"

Et le colibri lui répondit." Je le sais, mais je fais ma part."

Existe t'il des colibris dans notre pays qui brûle?