Pourquoi ne pas réconcilier l'entreprise et les salariés?

Nous vivons toujours les combats du début de l'industrialisation qui s'est faite sur une main d'oeuvre pas chère. Nous sommes pourtant au 21ème siècle, mais nous avons gardé le même logiciel qu'au 19ème. Sauf que, dans nos pays,  grâce aux luttes sociales, et surtout au développement industriel et à la prise de conscience écologique, les conditions de salaire et de travail ont bien changé. Alors, toujours dans la même logique, les entreprises vont chercher ailleurs la main d'oeuvre à bas coût en oubliant que leurs employés sont aussi leurs clients. Il est grand temps de retrouver des entreprises citoyennes et de les motiver pour le rester. Ainsi on pourrait considérer qu'une entreprise, qui dans un même secteur d'activité, emploierait un grand nombre de collaborateurs serait dispensée de l'impôt sur les bénéfices. Un abattement de 0,2 pour cent par salarié permettrait par exemple à une entreprise employant 500 salariés permanents durant la totalité d'un exercice d'être dispensé de l'impôt sur les bénéfices, sa contribution à la prospérité et au bien être de la collectivité pouvant l'en dispenser. Bien sûr et dans le même temps, la CSG se verrait appliquée à toutes nos importations ce qui rétablirait une concurrence plus juste entre les entreprises produisant en France et celles produisant à l'étranger, y compris en Europe.

J'entend déjà les hurlements: PROTECTIONISME! Moi je dis justice. Et ne rêvons pas! Si nous ne faisons rien pour encourager volontairement l'activité dans notre pays, nous y serons un jour contraints, mais peut-être sera t-il trop tard! Le délire mondialiste de "l'économie casino" nous conduira après la guerre économique à la confrontation militaire.

Courage les petits colibris et méfiez vous des oiseaux de proie!