Bon, à gauche on tente de faire du neuf avec du vieux. Moi je n'ai rien contre la gauche qui veut être la gauche, la droite qui veut être la droite, ou le centre qui veut être les deux la fois, mais j'attends un vrai projet de société dans lequel tous les citoyens de notre pays,quelles que soient leurs origines, puissent se reconnaître et s'investir. Comment se fait-il que tant de jeunes français choisissent de reporter leurs espérances vers un état islamique délirant et sauvage. On accuse internet, les prédicateurs, les états complices des djihadistes. Nous oublions notre propre responsabilité. Le seul projet que l'on nous propose, c'est la réduction de la dette, avec moins de travail, moins de solidarité et plus de précarité pour les plus faibles. Quand nous aurons bombardé et exterminé le symptôme qu'est l'état islamique et enfermé dans nos prisons nos enfants égarés, auront nous pour autant résolu le problème? Nous n'aurons fait qu'ajouter la violence à la violence et posé les bases de la prochaine guerre.

L'humanité cours depuis toujours de guerre en guerre parce que l'égoïsme est considéré comme une qualité dans un monde où la raison du plus fort reste la règle. Il ne tient qu'à nous de changer les choses si nous le désirons vraiment. La crise que nous vivons, et celle à venir qui s'annonce pire, nous forcent à imaginer le monde autrement. N'attendons pas qu'il soit trop tard! Créons une nouvelle république juste et solidaire et offrons à nos enfants un projet digne d'eux et de la France.

Courage les petits colibris et méfiez vous des oiseaux de proie!