Le grand cirque politico-médiatique nous présente le scénario des mois à venir sur fond d'affaires plus ou moins douteuses, l'une chassant l'autre. C'est vrai que rejoindre le nombre de plus en plus important de nos concitoyens qui se détournent écoeurés de la politique est une tentation. Que peut-on espérer pour un pays qui sombre dans le dérisoire et le ridicule en permanence. Pourtant, si nous laissons faire ceux qui détruisent notre république au nom de leur mégalomanie et de leur soif de pouvoir, c'est tous ensemble que nous pleurerons lorsqu'il sera trop tard. Le peuple de notre pays est fait pour l'essentiel de gens raisonnables, sensés et industrieux, qui ont su construire au cours de notre longue histoire, malgré, et peut-être grâce à nos erreurs, une France où il fait si bon vivre, que du monde entier les touristes affluent pour partager notre qualité de vie. La beauté et la diversité de nos paysages, la richesse de notre patrimoine culturel font toujours rêver . La médiocrité de nos politiques et l'indignité de nos pratiques nous déconsidèrent aux yeux du monde. Nos voisins et amis n'attendent pas de nous  une pale copie d'une mondialisation délirante, mais que nous soyons une fois de plus capables de proposer au monde un modèle humaniste, juste, écologiquement solidaire et responsable. Cessons de nous rabaisser par des pratiques indignes et osons prendre nos responsabilités. Plutôt que de crier ce que nous ne voulons plus, disons clairement ce que nous voulons. Rejoignons nos amis espagnols pour affirmer "PODEMOS", "NOUS POUVONS"  le faire.

courage les petits colibris et méfiez vous des oiseaux de proie!